Smartphones Samsung Galaxy une faille critique et un début de solution

first_imgSmartphones Samsung Galaxy : une faille critique et un début de solutionUne faille critique a été trouvée par un internaute sur le forum Xdadeveloppers. Elle toucherait les smartphones munis de processeurs centraux Exynos 4210 et 4412. Manque de chance, ce sont ceux des téléphones Samsung les plus vendus par le constructeur coréen : les Galaxy SII et S3, ainsi que le Galaxy Note 2.L’alerte a été donnée par de nombreux sites internet : les smartphones Samsung incorporant des processeurs Exynos 4210 et 4412 disposent d’une faille critique située à la racine des téléphones, et donnant accès à l’ensemble de leur mémoire physique. Un hacker malveillant pourrait tout à fait l’utiliser pour y installer une application lui permettant de prendre le contrôle du dispositif.Les smartphones concernés ne sont pas moins que les produits phares de la marque : les Samsung Galaxy SII et S3, ainsi que le Samsung Galaxy Note 2.À lire aussiMaladie de Charcot : symptômes, causes, traitement, où en est on ?Pour l’heure, le constructeur a été averti par OP, le développeur ayant mis à jour cette “découverte”, mais la firme n’a pas encore communiqué sur cette information. Les utilisateurs n’ont cependant pas attendu que Samsung propose un patch pour confectionner un “pansement” d’urgence.Les développeurs à la rescousse des utilisateursUn salut temporaire a été organisé par des développeurs sur Internet, à travers une solution téléchargeable depuis cette page. Ce programme n’est pas payant, s’effectue à la volée et ne déplace pas ou ne change aucuns des programmes ou fichiers contenus sur le téléphone. Il fonctionne sur tous les téléphones victimes de cette faille de sécurité, et pourra, par la suite, être désactivé quand Samsung proposera une solution plus “officielle”.Cette faille de sécurité constitue cependant une véritable tuile pour Samsung, en guerre ouverte avec Apple pour la suprématie des ventes de smartphones en cette fin d’année.Le 17 décembre 2012 à 17:28 • Maxime Lambertlast_img